Assez de pluie pour une citerne ?

Y-a-t-il assez de pluie en Belgique pour une citerne ?

La quantité de précipitions s’exprime en mm de colonne d’eau. 1 mm correspond à 1L/m².

En Belgique, suivant les régions, les quantités vont varier de 700L à 1500L/m². Dans la région de Soignies Braine le comte on peut raisonnablement tabler sur 850L/m² par an.

Statistiquement le mois le plus sec est le mois d’avril, le plus humide est le mois de décembre.

Provoqué par le réchauffement climatique, on s’attend une augmentation de la quantité de précipitions mais plus en termes d’intensité que de fréquence.

On estime également que les hivers seront plus humides avec des épisodes d’inondations plus fréquents. Les étés devraient être plus secs avec des périodes de sécheresse régulières.

Orage
groupe eau de pluie hydrophore neptune maxilent

Une citerne d'eau de pluie. Pourquoi ?

Les infrastructures publiques devront être adaptées pour tenir compte de ces évolutions. Augmentation des réserves en eau potable et adaptation du circuit de distribution et d’épurations. Le prix actuel de l’eau potable ne pourra qu’augmenter pour financer ces investissements publics. La coût actuel du m³ est situé entre 4 et 5€/m³.

A titre privé, l’utilisation d’une citerne correctement dimensionnée peut palier partiellement aux problèmes attendues. En effet elle fera office de tampon pour réduire les risques d’inondations et de réserve d’eau de pluie en période de sécheresse.

L’eau de citerne peut être utilisée sans risque pour les wc, la lessive, le jardin et le nettoyage.

Tenant compte du coût  de l’eau potable, l’investissement dans une système de récupération d’eau de pluie (groupe hydrophore) peut être rentabilisé en moins de 3 ans si la citerne existe.

N’hésitez pas à contacter notre bureau d’études pour une analyse détaillée.

+32 (0) 67 55 30 06

ECONERGY sprl

Chemin de la Ferme Garde, 4
7090 Braine-le-Comte (BE)

info@econergy.be